Comment se guérir selon Bruno Groening

 Bruno Groening est un guérisseur fascinant qui affirmait qu’il  n’existe  pas  de  maladie  incurable.  Selon lui,  les guérisons se pro-duisent  uniquement par voie spirituelle et ne sont donc pas liées au corps physique de Bruno Groening.

  bruno

Qui est Bruno Groening ?

bruno G

Bruno Groening est né à Danzig en 1906. Expatrié à la fin de la guerre, il émigra en Allemagne de l’ouest.  Il était simple ouvrier. Pour pouvoir vivre, il avait exercé les métiers le plus divers. Il avait été charpentier, ouvrier d’usine et docker, porteur de télégrammes et électricien. Et brusquement, il se trouvait au centre de l’intérêt général. Les nouvelles de ses guérisons miraculeuses firent le tour du monde. Malades, lettres  de  sollicitations  et  requêtes arrivèrent de tous les pays. Des milliers de personnes cherchant secours partirent en pèlerinage sur les lieux de son action. Une révolution dans la médecine s’annonçait

bruno 2

L’enseignement de Bruno Groening

Résumé

L’enseignement de  Bruno Groening  suppose  l’existence  de  forces spirituelles qui ont une influence nettement plus grande que ce qu’on croit habituellement. Bruno Groening compare les hommes à une batterie.  Chacun de nous dans la vie de tous les jours perd des forces. Toutefois, bien souvent, les énergies nouvelles qui nous sont nécessaires ne seront pas captées en suffisance. De mê-me qu’une batterie vide ne peut fonctionner normalement, ainsi un corps sans force ne peut remplir ses tâches. Les conséquences en seront la fatigue, la nervosité, les angoisses existentielles et, en fin de compte, la maladie.

Bruno Groening expliquait donc comment chacun pouvait retrouver des énergies nouvelles.  Pour  cela,  la  foi  dans  le  bien est une condition préalable tout aussi importante que la volonté de guérir. L’homme est partout entouré d’ondes curatives, qu’il suffit de cap-ter.

frat1

Pour capter ce courant guérisseur, la personne qui cherche de l’aide se tient assise et les mains ouvertes. Elle ne croise ni les bras ni les jambes afin de ne pas empêcher le passage du courant guérisseur. Les pensées qui se rapportent à la maladie et aux soucis entravent l’écoulement du courant, les pensées tournées vers le beau le facilitent.  Quand  le  courant  guérisseur  coule à travers le corps, il rencontre les organes malades, et c’est là que débute son travail de nettoyage.  A cette occasion, des douleurs peuvent ap-paraître; elles sont le signe d’un nettoyage du corps. Comme la maladie n’est pas voulue par Dieu, elle est peu à peu éliminée. Dans certains cas, cela peut aussi se produire spontanément. Pour cela il est nécessaire que la personne ne se raccorde plus en pensées avec la maladie, mais qu’elle croie au contraire que pour Dieu rien n’est incurable.

Afin de conserver la santé, les amis de Bruno Groening se mettent chaque jour en réception du courant guérisseur. Un corps sain constitue la base d’une vie en accord avec soi-même, ses semblables et la nature. Le but de l’enseignement de Bruno Groening est de transformer un malade en une personne heureuse de vivre, libre de contraintes corporelles et psychiques. Plus d’infos ici

Guérisons

Grâce au Groupe médico-scientifique spécialisé (MWF), plusieurs milliers d’aides et de guérisons parmi le Cercle des Amis de Bruno Groening ont pu être mis en page depuis la fin de l’année 1988. La présentation suivante traite des premiers témoignages de réussite en version abrégée, basés sur un système méthodique qu’on utilisait fréquemment dans les ouvrages médicaux classiques.

« Beaucoup de faits ne s’expliquent pas, mais tout peut arriver.»  

Présentation de plus de 200 témoignages de réussites en version abrégée

Source : Les amis de Bruno Groening

 

 

 

 

 

Publicités

4 commentaires

  1. L’enseignement de Bruno Groening fait écho en moi car je suis persuadée que la spiritualité peut être une aide solide dans la guérison . Si elle intervient comme un complément de la médecine classique, alors le malade est pris dans sa globalité et le bénéfice est certain.
    Toutefois j’émets quelques réserves sur le « cercle des amis de Bruno Groening ». Un avis de vigilance a été donné par Mivilude (mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaire du gouvernement français)
    Il faut donc rester prudent .
    http://www.sos-derive-sectaire.fr/03%20ARCHIVES%202011%20C.htm#GROENING
    http://derive-sectaire.fr/tag/bruno-groening/
    http://www.ccmm.asso.fr/spip.php?article3398
    http://www.adfi59.net/IMG/pdf/bg.pdf
    http://www.unadfi.org/enquete-sur-un-faiseur-de-miracles
    http://www.derives-sectes.gouv.fr/

    J'aime

    1. Merci Lili pour ton courriel très pertinent ! Évidemment il y a toujours des dérives et c’est bien dommage. C’est vrai que l’humain est le seul à pouvoir se transformer lui-même, et il est certain que la majorité d’entre-nous a besoin de béquilles. D’où ces dérives sectaires qui à mon avis n’ont rien à voir avec BG qui lui n’était qu’un instrument, un canal de guérison (à la façon du frère André). Un homme, qui semble bien avoir été persécuté par la médecine officielle. Il n’y a rien de nouveau la-dedans. https://www.youtube.com/watch?v=WhJbYMIwMJM

      J'aime

  2. Bonjour Pierre-Jacques,

    Dans le même courant, il y a cet article de Josée Blanchette dans Le Devoir ce matin. Il est relayé par Facebook. Je crois à la guérison par les voies spirituelles.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s