Les molécules de l’émotion

Pierre-Jacques RatioEn médecine, c’est bien connu les patients ne répondent pas tous de la même façon, aux traitements médicaux. Si on administre par exemple les mêmes traitements à deux patients qui ont la même maladie et qui consultent le même spécialiste ces personnes peuvent avoir des résultats complètement différents. L’une d’entre-elle mourra alors que l’autre survivra. C’est ce qu’on nomme le phénomène inexpliqué ou le facteur de risque.

facteur de risque1Dans les années soixante-dix avec la progression des techniques d’endo-crinologie, le Dr. Condace Pert et son équipe, ont découvert «les molécules de l’émotion». Ces molécules sont des neuropeptides que les chercheurs ont traqué partout dans l’organisme. Selon le Dr Pert « Les peptides servent à réunir les organes et les systèmes du corps en un seul ensemble qui réagit aux changements internes et externes».  

Peptine Nevit Dilmen

Exemple de Peptide, illustration Nevit Dilmen, Wikipedia

Les premiers récepteurs investigués ont été les cellules immunitaires (lymphocytes, mycrophages etc). Ils ont découvert que toutes ces cellules présentent des récepteurs pour les molécules de l’émotion. Le fait que les cellules de notre système immunitaire produisent les mêmes peptides que notre cerveau lorsque nous pensons prouve qu’il n’existe aucune différence entre le système nerveux et le système immunitaire. C’est sur ces bases que le Dr Pert a nommé les neuropeptides et leurs récepteurs, les molécules de l’émotion. Selon cette scientifique «les émotions créent toujours un courant spécifique de peptides dans le corps et influencent notre biologie».

Systlimb

Système limbique

Ses travaux ont également démontré que les «molécules des peptides véhiculant l’information circulent librement dans le corps dans le liquide céphalorachidien, le sang et autres liquides extra-cellulaires, et leur action au niveau de sites de récepteurs spécifiques sur des cellules est reliée non seulement à divers organes et processus biologiques mais aussi à des états physiques et mentaux… Les interactions des neuropeptides se font dans les deux sens. Tout changement dans l’état physiologique s’accompagne d’un changement dans l’état émotionnel mental, conscient ou inconscient, et inversement, tout changement dans l’état émotionnel s’accompagne d’un changement dans l’état physiologique. Le régulateur de ce processus – l’endroit où l’esprit et le corps se rencontrent – est connu de certains sous le nom de système limbique » (Nexus n° 27, traduction : André Dufour)

Sources:
Candace Pert, PhD. Major field of researsh interest
Deepak Chopra – Guérison, Physique Quantique & Epigénétique / Physical Healing and Sciences Neuropeptides : Neuropeptides Neuropeptides : 
Trait d’union du corps et de l’esprit Nexus n° 27, traduction : André Dufour Miriam GablierMiriam GablierMiriam Miriam Gablier – Les molécules des émotions
Pierre-Jacques Ratio – La chimiothérapie et les globules blancs

  

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s